L’islam est bâti sur : témoigner qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah et que Mohamed صلى الله عليه و سلم est son prophete

 

 

question posées pendant le cours (Shaykh Rabî Ibn Hâdî al Madkhalî) - ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA
ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

question posées pendant le cours (Shaykh Rabî Ibn Hâdî al Madkhalî)

29 Novembre 2012, 19:37pm

Publié par assalafia

Pouvons nous juger mécréant celui qui rend son péché public, en raison de la parole du Messager d'Allah sallallahu 'alayhi wa sallam qui dit :

Toute ma communauté est pardonnée sauf ceux qui rendent public (le péché) .

(Rapporté par Al Bukhârî 6069 et Muslim 2990)

Réponse : Non , on ne le juge pas mécréant . Celui qui publie le péché est un pervers . On le combat et on met en garde contre lui . On l'invite au repentir , et s'il ne se repent pas , on éloigne les gens de lui . Mais on ne le traite pas de mécréant . Celui qui consomme le vin , qui commet la fornication , qui vole est un pécheur , sauf s'il juge que ces actes sont licites . A ce moment il devient mécréant .

S'il dit : Le vin est licite , on lui dit : Tu est mécréant , c'est tout . S'il dit : La fornication est licite , on lui dit : Tu est devenu mécréant . S'il dit : Juger par autre que ce qu'Allah a fait descendre est licite , on lui dit : Tu est mécréant , ainsi de suite . Qu'Allah vous bénisse !

Mais s'il dit : Je suis musulman . On le voit prier et commettre les péchés , on ne le traite pas de mécréant. On dit : C'est un pécheur et on met en garde contre lui .

(Source : Livre explication du traité de la Sunna de l'imam Ibn Hanbal par shaykh Rabî Ibn Hâdî al Madkhalî question posée pendant le cours )

Commenter cet article

Theme: Delicate © 2012 - Hébergé par Overblog