L’islam est bâti sur : témoigner qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah et que Mohamed صلى الله عليه و سلم est son prophete

 

 

Prendre le destin comme prétexte pour commettre des péchés (Shaykh Uthaymin) - ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA
ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

Prendre le destin comme prétexte pour commettre des péchés (Shaykh Uthaymin)

20 Novembre 2012, 16:58pm

Publié par assalafia

Question : Certains prennent le destin comme argument pour justifier les péchés qu'ils commettent . Ils argumentent que notre destin est déterminé d'avance , que nous soyons bienheureux ou malheureux . Qu'en pensez vous ?

Réponse : Nous pensons que ces gens ont eu raison de dire notre destin est prédéterminé par le Seigneur , qu'on soit bienheureux ou malheureux . Mais sont ils obligés d'agir de la sorte ? Savent ils d'avance leur sort ? Personne ne peut savoir d'avance ce qu'il va faire ou ce qu'il lui est destiné qu'après l'accomplissement de l'action ou la réalisation de l'accident qui s'est produit pour lui . Ainsi , l'homme doit se considérer parmi les bienheureux et veiller sérieusement à agir de leur bonne manière .

Par ailleurs , ces gens qui s'appuient sur le destin pour justifier leurs actes répréhensibles , pourquoi n'en font ils pas autant à l'égard des intérêts éphémères de ce monde périssable ? C'est là ou ils mettent tout en oeuvre pour parvenir à leurs objectifs en faisant fi du destin . Soulignons à cet effet que le Seigneur , exalté soit Il , a fermé toute porte menant à l'argumentation par le destin . Ce qu'exprime clairement ce verset coranique :

En tant que messagers , annonciateurs et avertisseurs , afin qu'après la venue des messagers il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allah

(Sourate An Nisâ' verset 165)

Si le destin était un argument valable , le Seigneur l'aurait certainement permis avant et après la venue des Messagers . Le Très Haut a infirmé les propos tenus par les polythéistes qui ont dit :

Si Allah voulait , nous ne Lui aurions pas donné des associés , nos ancêtres non plus et nous n'aurions rien déclaré interdit. Ainsi leurs prédécesseurs traitaient de menteurs (les Messagers) jusqu'à ce qu'ils eurent goûté Notre rigueur .

(Sourate Al An'âm verset 148)

(Source : Shaykh Uthaymin rahimahu Allah " Expressions et notions à la lumière de la Chari'a page 46)

Commenter cet article

Theme: Delicate © 2012 - Hébergé par Overblog