L’islam est bâti sur : témoigner qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah et que Mohamed صلى الله عليه و سلم est son prophete

 

 

Les épreuves de la vie Ash-Shahîd Sayyid Qoutb (1906-1966) - ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA
ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

Les épreuves de la vie Ash-Shahîd Sayyid Qoutb (1906-1966)

24 Janvier 2013, 12:12pm

Publié par assalafia

Sayyid Qoutb -rahimahullah- dit : « L'ancienne loi d'Allah dans la purification avant de leur accorder le Paradis est que les croyants défendent leur foi, même s'ils subissent pour cette cause toute sorte de souffrance, de douleur et de torts, alternant entre l'échec et la gloire, jusqu'à ce qu'ils atteignent la constance de la foi sans plus jamais être ébranlés par ni aucune crainte ni aucune force et sans jamais se plier aux épreuves. Et là, ils mériteront le paradis, car leurs esprits se sont libérés de toute peur, de toute humiliation, ils se sont libérés des délices de la vie, leurs âmes sont devenus plus compatible que jamais avec le paradis et ils ont réussi à s'élever au-dessus du monde de l'argile :

 

أَمْ حَسِبْتُمْ أَن تَدْخُلُواْ الْجَنَّةَ وَلَمَّا يَأْتِكُم مَّثَلُ الَّذِينَ خَلَوْاْ مِن قَبْلِكُم مَّسَّتْهُمُ الْبَأْسَاء وَالضَّرَّاء وَزُلْزِلُواْ حَتَّى يَقُولَ الرَّسُولُ وَالَّذِينَ آمَنُواْ مَعَهُ مَتَى نَصْرُ اللّهِ أَلا إِنَّ نَصْرَ اللّهِ قَرِيب

 « Pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n´avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous? Misère et maladie les avaient touchés; et ils furent secoués jusqu´à ce que le Messager, et avec lui, ceux qui avaient cru, se fussent écriés: "Quand viendra le secours d´Allah?" - Quoi! Le secours d´Allah est sûrement proche. » (Al-Baqara: 214)

 Cette interrogation mentionnée dans le verset ci-dessus, dénote d'une atroce souffrance endurée par le Prophète (salla Allahou ‘aleyhi wa sallam) et ses Compagnons (radiya Allahou ‘anhoum). Ce qui revient à dire que la constance de la foi malgré le malheur, est la condition sine qua non de la victoire finale. Cette victoire finale étant un don qu'Allah accorde aux méritants, nul ne saura être parmi les vrais victorieux, sans faire montre de fermeté jusqu'au bout et sans tenir tête au déluge des épreuves et des tentations, tout en restant fidèle à sa foi en Allah durant le parcours de sa vie.

 Tel est le chemin tel qu'Allah, Exalté soit-Il, l'a montré à tout groupe musulman à toute époque, c'est cela le chemin : foi et lutte, malheur et épreuve, patience et constance, orientation vers Allah Seul pour enfin jouir de la victoire finale » [Tarîq ad-Da‘wa Fî Dhilâl al-Qor'ân : Pages 221-222.]

 Il dit aussi -rahimahullah- : « Quiconque se trouve confronté à des épreuves ou des difficultés, qu'il se raffermisse, qu'il ne s'ébranle point, que sa totale confiance soit en la miséricorde divine, en la force d'Allah de soulager ses peines, et de le rétribuer » [Tarîq ad-Da‘wa Fî Dhilâl al-Qor'ân : page 230.]

 Il dit d'autre part -rahimahullah- : « Il est nécessaire d'entraîner les âmes à supporter les épreuves, et à réussir à l'examen de la persévérance dans la lutte de la vérité, en faisant face à la peur, à la faim, à la pauvreté et à la mort. Allah, le Tout Puissant dit :

 

وَلَنَبْلُوَنَّكُمْ بِشَيْءٍ مِّنَ الْخَوفْ وَالْجُوعِ وَنَقْصٍ مِّنَ الأَمَوَالِ وَالأنفُسِ وَالثَّمَرَاتِ وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ 

 « Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants » 

(AI-Baqara : 155)

 En somme, l'Islam exige des fidèles qu'ils consentent d'énormes sacrifices pour lui, jusqu'à ce qu'ils se rendent à l'évidence que rien n'est plus important que leur foi en Allah. Ceux qui acceptent de consentir ces sacrifices en surmontant les multiples épreuves qui obstruent leur chemin, sont dotés par Allah, d'une forte personnalité qui tient inlassablement à ses principes.

 Ce qui est apparemment leur malheur, est en réalité un moyen de mettre au grand jour les différentes potentialités enfouies en eux-mêmes, qui ne sauraient apparaître sans épreuves.

 Par ailleurs, la véracité et la justesse des valeurs et des concepts prônés par les enseignements divins, ne saurait être perceptible que dans des circonstances exceptionnelles d'épreuves qui amènent les uns et les autres à assimiler le sens profond de ces enseignements qui favorise la purification des individus de toute souillure. L'un des plus importants aspects des épreuves pour ceux qui les vivent est qu'ils se rendent à l'évidence que Seul Allah, Exalté soit-Il, peut leur servir de soutien, et là, tout devient clair dans leur tête et leur attachement à Allah atteint le niveau requis. » [Tarîq ad-Da‘wa Fî Dhilâl al-Qor'ân : Page 230]

 Il dit par ailleurs -rahimahullah- : « Il est malséant de penser qu'Allah fait souffrir Ses serviteurs par les épreuves ou qu'il leur crée des préjudices. En réalité, les difficultés sont l'un des moyens qui poussent l'être humain à se parfaire de sorte qu'il puisse répondre efficacement aux exigences de son rôle de lieutenant d'Allah sur terre ...En effet, dans tout groupe confronté à des épreuves, seul les plus dévoués, plus endurants et plus attachés à Allah arrivent à résister jusqu'à ce qu'ils atteignent soit la victoire finale, soit la récompense divine. » [Tarîq ad-Da‘wa Fî Dhilâl al-Qor'ân : Page 225]

 Il dit également -rahimahullah- : « Certes le croyant serviteur ne souhaite pas être exposé à l'épreuve d'Allah, il aspire plutôt à Sa miséricorde et à la paix, mais quand il est confronté à une épreuve, il fait preuve de patience en prenant conscience des conséquences et se soumet à la volonté d'Allah en se confiant entièrement à Lui, aspirant à Sa miséricorde et à Sa paix après l'épreuve » [Tarîq ad-Da‘wa Fî Dhilâl al-Qor'ân : Page 223]

Commenter cet article

Theme: Delicate © 2012 - Hébergé par Overblog