L’islam est bâti sur : témoigner qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah et que Mohamed صلى الله عليه و سلم est son prophete

 

 

l'interdiction des images et photos en islam - ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA
ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

l'interdiction des images et photos en islam

9 Juillet 2012, 12:26pm

Publié par oumaazedine

 

 

 

 

L’interdiction ou pas des images ou représentations figurées faites à l’aide de caméra

SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh




Il a été demandé à notre SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve) une réponse quant au fait de l’interdiction ou pas des images ou représentations figurées faites à l’aide de caméra ou de ce que véhicule la télévision. Comme il lui a été demandé les règles concernant les représentations figurées et son avis sur les images conservées sur ordinateurs ?


SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve) a expliqué que les images télévisées et vidéos ainsi que ce qui y ressemble ne sont pas assimilables aux images interdites dans les textes. Les images interdites par les textes religieux sont celles qui sont fixes. Et les images qui ne sont pas fixe sont permises. Ainsi SHeikh explique que ce qui est interdit, ce sont les images dites fixes comme ce qui a été légiféré dans les textes.

Lorsque la tête est coupée du corps, et bien ce qui reste de la représentation figurée, c’est-à-dire le corps, est licite. Cela est assimilable à un arbre. Comme le fait d’effacer la tête, cela enlève l’interdiction de la représentation figurée. Certes, il a été authentifié du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) qui a dit : « La représentation figurée c’est la tête. » Ainsi, lorsque la tête est coupée, ce n’est plus une représentation figurée. Delà, ce qui est en référence au corps de l’être humain est assimilable à un arbre sans la tête pour ce qui est du jugement en Islâm.

SHeikh précise que ce qui renvoie à la représentation figurée c’est la tête, et il est obligatoire de l’effacer. Et c’est sur la base des textes que la parole « La représentation figurée c’est la tête. » que c’est la tête qui doit être effacé. Certains savants ont tenu comme avis le fait que ce qui est interdit dans les représentations figurées, ce sont même les images qui ne sont pas dotées d’âmes – comme cela est bien connu – jusqu’aux représentations d’arbres, de grains et de fruits. Et ils se basent sur le hadîth authentique où Allâh – Djalla wa ‘Ala – dira le Jour Dernier : « Qui est plus injuste que celui qui s’est mis à créer comme Je crée. Qu’ils créent donc une graine ! » Ce qui veut dire, en application au grain et au grain d’orge. Ceci dit, sur ce dire – certains prédécesseurs – ont dit qu’il n’était pas bon. Les Compagnons ont fait des exceptions aux représentations de feuilles et autres.

SHeikh a encore expliqué sur les représentations figurées présente à la télévision ou celles qui sont animées – tels que les dessins animés – que cela ne consititue pas une discorde (tentation). Et que ce qui est interdit, ce sont celles qui sont dans l’imitation de la création d’Allâh.

Quant aux représentations figurées présentes sur les ordinateurs, SHeikh explique qu’il ne connaît pas d’ordinateur dans lesquels figure ce type de représentations. Mais que la règle de base sur la question, est ce qui est représenté comme image présente sur les cassettes ou ce qui est présent à des endroits précis, c’est assurément ce qui est interdit. [1]


Notes
[1] Tiré de la conférence « al-Imân » du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve)
manhajulhaqq.com
 
Revenir en haut Aller en bas
Oum Mouqbil
Admin
Admin


Nombre de messages: 7854
Date d'inscription: 21/07/2007

MessageSujet: Re: Images et représentations figurées   Sam 21 Fév - 9:24

Shaykh Muqbil rahimahullahu ta'ala dit dans son excellent livre (حكم تصوير ذوات الأرواح)




Le jugement de la photo (ou dessin de ce qui a une âme)

"Et parmi ces fitan (épreuves) dont ont été affligés les muslimîn : les images."


Ensuite il commence son livre par le chapitre :

"L'éloignement des choses ambigues (shubuhât)"


Al Bukhari rahimahullah dit : [...] j'ai entendu an nu'man ibn bashîr RahimaouLLAH dire : j'ai entendu le messager d'Allah Salla ALLAH alyhi wa salam dire :"Le licite est bien clair, ainsi que l'illicite; entre les deux il y a des choses équivoques que beaucoup de gens ne connaissent pas. Celui qui évite l'équivoque est scrupuleux quant à sa religion et son honneur. Quant à celui qui tombe dans ce qui est équivoque, il est semblable au berger qui fait paître son troupeau près d'un domaine réservé et est sur le point d'y pénétrer. [Vous savez que] tout roi a un domaine réservé. [sachez donc] que le domaine réservé d'Allah sur sa terre est ses interdits. [sachez encore] qu'il y a dans le corps un bout de chair qui, en devenant sain, laisse tout le corps sain, et en devenant corrompu, il laisse tout le corps corrompu : c'est le coeur."
Qu'Allah fasse de nos coeurs une chose saine !amine

Et pour ajouter a cela le hadith num 11 des "40 an nawawi":d'apres hassan ibn ali ibn abi talib rahimaouLLAH : "j'ai entendu cette parole de l'envoyé d'Allah alayhi salam "laisse ce qui provoque en toi le doute pour ce qui ne suscite en toi aucun doute" raporté par attirmidhi

[...]

p.s: Voici la table des matières du livre حكم تصوير ذوات الأرواح de cheikh moukbil qui est vraiment machallah pour celles qui peuvent se le procurer :

- L'éloignement des choses ambigues (shubuhât)
- L'ordre (amr) d'effacer les images
- L'interdiction (nahy) de créer des images
- Le messager d'Allah sallallahu alayhi wa sallama a maudit les dessinateurs
- L'image peut être adorée en dehors d'Allah
- Tout dessinateur (mussawwir) de choses qui ont une âme est en enfer !
- Les gens les plus durement chatiés le jour du jugement sont les mussawwirûn
- Les mussawwirûn sont parmi les gens les plus injustes
- La preuve concernant l'interdiction (tahrîm) de toute image de ce qui a une âme
- La liaison (jam') des savants entre les deux ahadith de 'a-ishah radhiyallahu '
- L'interdiction (tahrîm) des personnes animées
- La raison de l'interdiction (tahrîm) des images de ce qui a une âme.
- Les anges ne rentrent pas dans les maisons dans lesquels se trouvent des images
- [Sur] celui qui est flexible (souple, accomodant) quant au fait d'entrer dans un maison qui contient des images.
- L'ordre (amr) de couper l'image jusqu'à ce qu'elle soit comme un tronc d'arbre
- Le fait de faire des images est parmi les grands péchés
- Les images font penser à la dunyâ
- La permission (jawâz) de prendre des jouets de laine teinte ('ihn) ou un morceau habit pour les enfants
- La vision du prophète sallallahu alayhi wa sallama de l'image (sûrah) de 'A-ishah (en rêve)
- L'interdiction (tahrîm) de la pratique professionnelle de la photographie (ou dessin) ou de l'enseignement de la photographie (ou dessin)
- Le stigmate (athar) du gain illicite sur l'invocation
- Celui qui se laisse photographier (dessiner) est un désobéissant ('âss)
- Paroles des salafs sur les images
- [Quelle est] La photo nécessaire ?
- Parmi les preuves des gens des passions
- Commentaire sur le récit que j'ai mentionné précédemment
- L'interdiction des ruses

Commenter cet article

Theme: Delicate © 2012 - Hébergé par Overblog