L’islam est bâti sur : témoigner qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah et que Mohamed صلى الله عليه و سلم est son prophete

 

 

l'exegese du coran par le coran ; la sunna et les dires des compagnons - ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA
ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

l'exegese du coran par le coran ; la sunna et les dires des compagnons

20 Novembre 2011, 18:11pm

Publié par oumaazedine

L’exégèse du Coran par le Coran, la Sunna et les dires des compagnons.

 

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمنِ الرَّحِيمِ

       

     Louange à Allah, que la bénédiction et la paix d’Allah soient sur notre Prophète Mohammad, sa famille, ses compagnons et quiconque suit sa guidée.

 

 

 

 

 

L’Imam Ibn Taymiyya (qu’Allah lui fasse Miséricorde) dit : «  Si quelqu’un dit : « Quelles sont les meilleures voies de l’exégèse ? » La réponse est : « La plus sûre des voies pour cela, c’est de faire l’exégèse du Coran par le Coran ». Ce qui a été réuni en un endroit [du Coran], c’est qu’il a été fait son exégèse en un autre lieu. Ce qui a été résumé en un endroit [du Coran], c’est que cela a été développé ailleurs.

 

Si cela t’es difficile, il te faut te référer à la Sunna, car elle explique et explicite le Coran. De plus, l’imam Abû ‘Abdillah Muhammad ibn Idrîs ach-Châfi3î a dit : « tout ce que le messager d’Allah  (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a porté comme jugement, cela fait partie de ce qu’il a compris du Coran.

 

Allah dit :

 

إِنَّا أَنزَلْنَا إِلَيْكَ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ لِتَحْكُمَ بَيْنَ النَّاسِ بِمَا أَرَاكَ اللَّهُ       وَلاَ تَكُنْ لِلْخَائِنِينَ خَصِيما

 

« Nous avons fait descendre vers toi le Livre avec la vérité, pour que tu juges entre les gens. Selon ce qu'Allah t'a appris. Et ne te fais pas l'avocat des traîtres » Sourate 4 verset 105.

 

Allah dit :

 

بِالْبَيِّنَاتِ وَالزُّبُرِوَأَنزَلْنَا إِلَيْكَ الذِّكْرَ لِتُبَيِّنَ لِلنَّاسِ مَا نُزِّلَ إِلَيْهِمْ وَلَعَلَّهُمْ يَتَفَكَّرُونَ

 

« (Nous les avons envoyés) avec des preuves évidentes et des livres saints. Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils réfléchissent. » Sourate 16 verset 44.

 

 

Allah dit :

 

وَمَا أَنزَلْنَا عَلَيْكَ الْكِتَابَ إِلاَّ لِتُبَيِّنَ لَهُمُ الَّذِي اخْتَلَفُوا فِيه ِِ   وَهُدى ً وَرَحْمَة ً لِقَوْم ٍ يُؤْمِنُونَ

 

« Et Nous n'avons fait descendre sur toi le Livre qu'afin que tu leur montres clairement le motif de leur dissension, de même qu'un guide et une miséricorde pour des gens croyants » Sourate 16 verset 64.

 

 A ce propos, le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Certes, je suis venu apporter le livre et son pareil avec lui » source Rapporté par Abû Dâwûd, n°4604, le livre de la Sunna. Ahmad dans le Musnad,n°131/4

 

C'est-à-dire la Sunna. La Sunna descend également sous forme de révélation de la même manière que le Coran descend.  Cela ne veut pas dire qu’elle est récitée comme on récite le Coran. L’imam ach-Châfi3î et d’autres que lui ont apporté de nombreux argument à ce sujet. Mais là n’est pas le sujet.

 

Le but est que tu cherches l’exégèse du Coran dans le Coran. Si tu ne trouves pas, ce sera dans la Sunna comme l’a dit le messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) à   Mou‘âdh lorsqu’il l’a envoyé au Yémen : « Avec quoi vas-tu juger ?

Il répond : avec le livre d’Allah.

Il dit : si tu ne trouves pas ?

Il répond : alors avec la Sunna du messager d’Allah.

Il dit : Si tu ne trouve pas ?

Il répond : je m’appliquerais à juger selon mon opinion1.

Le messager frappa sa poitrine et dit : Louange à Allah qui a assisté le messager du messager d’Allah dans ce qui satisfait le messager d’Allah » Ce hadîth est classé, dans les musnad et les sunan, comme ayant une chaîne transmetteur excellente.

 

 A ce  moment là, si tu ne trouves l’exégèse ni dans le Coran ni dans la Sunna, tu te réfères aux dires des compagnons, Ils sont les plus connaisseurs en la matière par le fait qu’ils ont été témoin (de la descente) du Coran et pour les circonstances avec lesquelles ils se particularisent. Egalement pour leur parfaite compréhension et leur véritable connaissances, notamment leur savants, leur grands, tel les quatre imams qui sont les califes bien guidés et les imams bien dirigés ainsi que ‘Abdullah ibn Mas‘ûd RadiyaAllahu ‘anhu.

 

L’imam Abû ja‘far bn jarîr at-Tabarî a dit : « Abû kurayb a dit : jâbir ibn Nûh nous a informé de la part de Abû ad-Duhâ, de Masrûq : ‘Abdullah (ibn Mas‘ûd) a dit : par celui dont il n’y a d’autre dieu que lui, il n’y a pas un verset du livre qui soit descendu sans que moi je sache pourquoi il est descendu et ou il est descendu. Si j’apprends le lieu de quelqu’un plus savant que moi sur le livre d’Allah et que la monture peut atteindre, je mis serais rendu.

 

Al-A‘mach dit également, venant de Abû Wâ’il, de ibn Mas‘ûd qui dit : « Lorsqu’un homme parmi nous apprend dix versets, il ne va pas au delà, jusqu’à ce qu’il connaisse leurs significations et qu’il les appliques ».

Parmi eux, il y a la grande figure, l’océan et l’interprète du Coran ‘Abdullah ibnu ‘Abbâs RadiyaAllahu ‘anhu fils de l’oncle du Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam), par la bénédiction de l’invocation du Messager d’Allah en sa faveur ; quand il a dit :  Ô Allah accorde-lui une bonne compréhension de la religion et enseigne-lui l’interprétation ».

 

Fin de citation. » Source Ousoûl al Tafsir page 140 à 144.

Commenter cet article

Theme: Delicate © 2012 - Hébergé par Overblog