L’islam est bâti sur : témoigner qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah et que Mohamed صلى الله عليه و سلم est son prophete

 

 

L'attachement au Coran est une preuve de l’amour d’Allâh (Ibn Jawzi) - ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA
ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

L'attachement au Coran est une preuve de l’amour d’Allâh (Ibn Jawzi)

4 Décembre 2012, 09:06am

Publié par assalafia

Copie-de-ediie.jpg

 

L'attachement au Coran est une preuve de l’amour d’Allâh

 

 

 

Ibn Al Jawzî

 


Ibn Mâjah et At Tirmidhî -qu’Allâh leur fasse Miséricorde- rapportent ce qui suit d'après la version transmise par Mûsâ Ibn ‘Âbid, Al Muqbarî et Al Adra’ As Salamî -qu’Allâh les agrée- : « Il y avait un homme qui avait l'habitude de réciter le Qur’ân à haute voix. A sa mort, à Madînah, les gens emportèrent sa dépouille pour l'inhumer.

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- leur dit : « Soyez bienveillant à son égard tout comme Allâh est Bienveillant avec lui, car il aimait Allâh et Son Messager. »

 

Puis, assistant à son inhumation, il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dit : « Elargissez sa tombe afin qu'Allâh le traite avec largesse ! »

 

L'un des compagnons lui demanda alors : « Ô Envoyé d'Allâh, es-tu triste pour lui ? »

 

Il lui dit : « Certes oui, il aimait Allâh et Son Messager. ». »

 

Abû Is-hâq -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte d'après 'Abd Ur Rahmân Ibn Yazîd, d'après Ibn Mas‘ûd -qu’Allâh les agrée- : « Chaque serviteur ne doit s'interroger sur lui-même que par rapport au Qur’ân. S'il aime le Qur’ân, qu'il sache qu'il aime Allâh et Son Messager -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-. »

 

Al Hur -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte cette parole selon la version transmise par Shubah, Abû Is-hâq -qu’Allâh leur fasse Miséricorde-, Abû Lahwâ et 'Abdu Llâh Ibn Mas‘ûd -qu’Allâh les agrée- : « Celui qui désire aimer Allâh et Son Messager -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam-, qu'il lise le Mus-haf[1]. »

 

Nous rapportons également cette parole d'après la version transmise par Salamah Ibn Kahil, 'Abd Ur Rahmân Ibn Yazîd et Ibn Mas‘ûd -qu’Allâh les agrée- : « Que celui qui désire savoir s'il aime Allâh  soumette son cas à l'épreuve du Qur’ân ; car celui qui aime le Qur’ân, aime Allâh. En effet, le Qur’ân, c'est la Parole d'Allâh. »

 

Ahmad Ibn Abî Al Hawârî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte ceci : « J'ai entendu Ibn ‘Uyaynah -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- dire : « Vous n'atteindrez pas le summum de cette affaire tant qu'il y aura une seule chose qui vous soit plus chère qu'Allâh, car celui qui aime le Qur’ân aime Allâh. ». »

 

Le même Ahmad Ibn Al Hawârî rapporte d'après Muhammad Ibn Hafs que 'Urwa Ar Raqqî a dit -qu’Allâh leur fasse Miséricorde- : « L'amour d'Allâh, c'est l'amour du Qur’ân, et l'amour de l'Envoyé d'Allâh -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- consiste à pratiquer sa Sunnah. »

 

Abû Sa'îd Al Kharrâz -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- disait : « Celui qui aime Allâh aime Sa Parole et ne se rassasit pas de sa récitation. »

 

Abû Tâlib Al Makkî -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- rapporte que Sahl Ibn ‘Abdi Llâh -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Le signe de l'amour d'Allâh, c'est l'amour porté au Qur’ân. »

     

 

Source : Al Istinshâq Nasîm Ul Uns min Nafahât Riyâd Ul Quds.

 


[1] Copie du Coran, en d’autre terme lire le Coran.

Commenter cet article

Theme: Delicate © 2012 - Hébergé par Overblog