L’islam est bâti sur : témoigner qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah et que Mohamed صلى الله عليه و سلم est son prophete

 

 

De l’interdiction formelle de trahir perfidement autrui et de l’opprimer en bafouant sa liberté et en spoliant ses droits (shaykh Saleh Al Fawzân) - ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA
ISLAM SELON LE CORAN ET LA SUNNA

De l’interdiction formelle de trahir perfidement autrui et de l’opprimer en bafouant sa liberté et en spoliant ses droits (shaykh Saleh Al Fawzân)

4 Juin 2013, 12:49pm

Publié par assalafia

Abû Hourayrah qu'Allah soit Satisfait de lui a rapporté du Prophète sallallahu 'alayhi wa sallam le propos suivant :

Allah Le Très Haut a dit : Je serai L'Adversaire de trois (catégories ) hommes le jour du Jugement Dernier , et Je châtierai celui dont Je serai l'Adversaire : Celui qui (ici-bas) aura donné en Mon Nom puis aura trahi perfidement , celui qui aura vendu un homme libre (mis en condition d'esclave)et consommé le profit de cette vente , et celui qui aura employé quelqu'un sans le rémunérer bien qu'il ait rempli complètement son engagement de travail .

(Consigné par Ahmad et par al Boukhârî)

Commentaire de Shaykh Saleh al Fawzân :

Ce hadith est l'expression d'une menace sérieuse à l'encontre de quiconque se comporte de l'une des trois manières évoquées. Allah , qu'Il soit Loué et Glorifié , se charge ainsi de punir comme il se doit quiconque aura eu (ici-bas) l'audace d'adopter ces conduites mentionnées , parce qu'elles constituent une injustice flagrante envers les serviteurs d'Allah et comportent un profit illégitime des biens d'autrui . Certains exégètes du hadith ont déclaré que ces trois catégories d'hommes n'étaient point limitatives car en vérité Allah est l'Adversaire de tout individu injuste , mais que le Très Haut les évoques précisément parce qu'Il voulait durcir Sa position à leur encontre en raison du caractère particulièrement ignoble de leurs actes . Et le Tout Puissant affirme :

"Et Je châtierai celui dont Je serai l'Adversaire "

Parce qu'il est impossible de vaincre Le Tout Puissant .

La première de ces trois catégories d'hommes : "Celui qui aura (ici-Bas) donné Mon Nom ..." Soit celui qui aura offert la protection en Mon Nom , ou sur Mon évocation , ou au nom de ce que j'ai légitimé dans la Religion , en disant par exemple : " Sur toi l'Engagement d'Allah ou sur toi la Protection d'Allah "

"Puis aura trahi perfidement "

Soit aura rompu le pacte (de protection) sur lequel il s'était pourtant engagé alors qu'il aura fait d'Allah son Garant . Or , le garant est l'adversaire de celui qui se porte garant en son nom , en faveur de celui qui a reçu cette garantie (puis a été trahi perfidement).

La seconde catégories de ces trois hommes : "celui qui aura vendu un homme libre (mis en condition d'esclave) et consommé le profit de cette vente "

Soit : Qui aura tiré un bénéfice immédiat de la valeur de cet homme libre , de quelques manière que ce soit . La consommation (du profit) est mentionnée particulièrement parce qu'elle représente le plus spécifique des bénéfices . Allah est l'Adversaire de ce type d'hommes parce que celui qui vend un homme libre exerce une contrainte sur le serviteur d'Allah , alors que le serviteur n'appartient à personne d'autre qu'Allah Qui , Seul , a le Pouvoir d'en disposer . Or , celui qui possède une chose sur laquelle un tiers vient exercer une contrainte est l'adversaire de celui qui exerce cette contrainte .

La troisième de ces trois catégories d'hommes : " Celui qui aura employé quelqu'un sans le rémunérer bien qu'il ait rempli complètement son engagement de travail"

L'employé est cet homme qui a été embauché pour accomplir le travail et dont le droit a été bafoué , son droit désigne le salaire ou la rémunération qu'il doit recevoir en échange du travail accompli , parce qu'il est un serviteur d'Allah et parce qu'il n'est pas permis à qui que ce soit , d'attenter à son intégrité ou à une partie de ses biens sauf si la loi d'Allah légitime cette atteinte . Allah est Celui Qui défend Son serviteur le Jour du Jugement dernier contre celui qui fut injuste à son égard .

Al Hâfiz ibn Hadjar a dit :

Le châtiment de cet homme sera vraiment terrible parce que les musulmans sont égaux en liberté , et de fait , quiconque vend un homme libre le prive du droit de se comporter comme Allah le lui permet , et lui impose l'ignoble condition de laquelle Allah l'a libéré .

(Fath al Bâri')

Ibn al Djawzî a dit à ce propos :

L'homme libre est le serviteur d'Allah uniquement . Aussi quiconque agit envers le serviteur d'Allah injustement aura Le Maitre du serviteur pour adversaire .

(fin de citation)

J'ajouterai que cette conduite s'applique aujourd'hui à ceux qui kidnappent les enfants libres pour aller les vendre dans d'autres pays . Al Hâfiz a ajouté :

La parole du Très Haut : " celui qui aura employé quelqu'un sans le rémunérer bien qu'il ait rempli complètement son engagement de travail " va dans le même sens que la parole " Celui qui aura vendu un homme libre et consommé le profit de cette vente " , parce que cet homme (qui a employé une personne sans la rémunérer) a profité au maximum des services de cet ouvrier sans lui fournir en retour d'indémnités qui sont dues à cet ouvrier , et parce qu'il a exploiter l'employé sans le rémunérer , ce qui , revient à faire de lui son esclave . Le Prophète sallallahu 'alayhi wa sallam a enjoint d'accorder à l'ouvrier sa rémunération avant que ne sèche sa sueur . Cette injonction exprime à la fois un respect et une protection des droits des travailleurs . Cependant il faut examiner de près la Parole du Très Haut :

"Bien qu'il ait rempli complètement son engagement de travail"

Car elle met l'accent sur le fait que l'ouvrier , ou l'employé , ne mérite de rémunération que s'il a accompli consciencieusement son travail et de la manière exigée . Il est vrai qu'aujourd'hui nombreux sont les travailleurs , les salariés et les entrepreneurs qui trichent dans leur travail , ne l'accomplissent pas comme exigé et trompent dans son exercice . De tels individus ne méritent pas de rémunération parce qu'ils ne remplissent pas leurs obligations vis-à-vis des employeurs et des entrepreneurs . Et , s'ils accèdent malgré tout à une rémunération de cette manière , ils obtiennent cet argent illégitimement et en profitent illicitement . Ainsi , de même qu'il est formellement interdit à l'employeur de léser le travailleur dans son droit si celui ci a accompli sa tâche comme demandé , il est interdit au travailleur de négliger son travail et de ne pas remplir ses engagements , le travailleur se montre injuste s'il reçoit une rémunération sans remplir ses engagements . Ce hadith insiste sur l'obligation de respecter les contrats et les pactes qui sont qui sont conclus entre les hommes et sur lesquels ces derniers s'engagent , et sur l'interdiction formelle de trahir ces contrats et ces pactes , et de tromper les parties engagées parce qu'Allah Le Tout Puissant , le jour du Jugement Dernier , prendra à partie quiconque se sera conduit ici-bas de cette manière . A cet égard , Le Très Haut dit :

" Soyez fidèles Au pacte d'Allah après l'avoir contracté et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Allah comme garant ( de votre bonne foi) Vraiment Allah sait ce que vous faites ! Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l'avoir solidement filée , en prenant vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres , du fait que (vous avez trouvé) une communauté plus forte et plus nombreuse que l'autre . Allah ne fait , par là , que vous éprouver. Et certes , il vous montrera clairement , au Jour de la Résurrection ce sur quoi vous vous opposiez . Si Allah avait voulu , Il aurait certes fait de vous une seule communauté . Mais Il laisse s'égarer qui il veut et guide qui Il veut . Et vous serez certes , interrogés sur ce que vous faisiez . Et ne prenez pas vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres , sinon (vos) pas glisseront après avoir été fermes , et vous goûterez le malheur pour avoir barré le sentier d'Allah . Ce qui se trouve auprès d'Allah est meilleure pour vous , si vous saviez !"

(Sourate les abeilles "An Nahl verset 91-95)

Or la violation des serments est une conduite caractéristiques de certains gens du Livre et des hypocrites comme le dit le Très Haut :

" Faudrait-il chaque fois qu'ils concluent un pacte qu'une partie d'entre eux le dénonce ?"

(Sourate Al Baqarah verset 100)

Et comme le dit le Prophète sallallahu 'alayhi wa sallam au sujet des hypocrites :

" Les signes de l'hypocrite sont au nombre de trois : Il ment quand il parle , il manque à la promesse qu'il fait , quand il se querelle , il perd tout contrôle de soi , et s'il conclut un pacte , il le trahit perfidement "

(Hadith rapporté par Al Boukhârî et par Muslim tel qu'il fut rapporté par Abou Hourayra )

Le hadith (objet d ela leçon présente) met aussi l'accent sur le respect de la liberté de l'homme et sur l'interdiction formelle d'asservir celui-ci sauf sous condition légitime (définie par la loi musulmane) , car le statut originel de l'homme est la liberté , et le servage est une mesure exceptionnelle qu'il subit en raison de sa mécréance , comme le déclarent les Oulémas en définissant cette condition " Le servage est une condition d'impuissance statutaire à laquelle l'homme est astreint en raison de sa mécréance "

(Le servage évoqué ici est celui qui était pratiqué au temps des guerres qui opposaient musulmans et mécréants )

Aussi quiconque extorque à l'homme ce droit fondamental dont Allah l'a gratifié et l'asservit sans aucune forme de légitimité , ou le vend et consomme le produit de cette vente , fait preuve d'injustice . Allah , qu'Il soit Loué et Glorifié , sera l'Adversaire de cet homme injuste le Jour du Jugement Dernier et celui dont Allah est l'Adversaire est forcément vaincu . Le hadith , en outre , souligne l'obligation de respecter les droits des travailleurs et des ouvriers et l'interdiction formelle d'exploiter l'intérêt qu'ils représentent sans leur offrir en retour de compensation financière , sauf si eux mêmes le permettent de leur plein gré . Le hadith montre qu'Allah sera , au Jour du Jugement Dernier , l'Adversaire de quiconque aura (ici-bas) lésé les travailleurs dans leurs droit alors qu'ils auront accompli le travail pour lequel ils avaient été engagés , et qu'Il soustraira alors à cet injuste les droits des travailleurs injustement traités .

De la même manière , l'employé doit garantir les droits de son employeur en accomplissant au mieux le travail que celui-ci lui demande car sinon il se montre injuste à l'égard de cet employeur . Aussi quelle garantie des droits de l'homme est-elle comparable à celle que l'Islam est venu apporter , ou quelle garantie est-elle simplement proche de celle que l'Islam donne à l'homme dans son droit à conclure des pactes , dans son droit à la liberté et dans son droit de disposer de l'argent qu'il gagne à la sueur de son front  ?? Cette garantie qu'offre l'Islam est l'expression même de la justice qui ne peut être comparée à quelque autre ordre que ce soit . Aussi , Louange à Allah qui nous a gratifié du bienfait de l'Islam et a fait de nous , grâce à lui , la meilleure communauté qui ait été constituée pour les êtres humains . Louange à Allah , Seigneur des mondes .

(Source : Shaykh Saleh al Fawzân " extrait : Leçons du Coran et de la sunna authentique")

Commenter cet article

Theme: Delicate © 2012 - Hébergé par Overblog